Marche 13

Here i am!  Here i am!

 

Sur l’affiche les modèles reflètent notre image,
magnifiques de dentelle, et bien sûr dans la marge;
qu’on en reparle …

La face écrasée contre la glace,
on n’touche rien que de la bave.

C’est qu’i’a des routes à suivre à c’qu’i’paraît,
il existe pour cela les meilleurs conseillers;
que ma silhouette parle …

Tu sais, ça m’étonnerais
qu’tu puisses y arriver,
à moins que tu nous fasses voir.

« Voilà ma pieuvre, c’est ma preuve! »
Ne se vend qu’à celui qui comprend.

J’en ai des tiroirs pleins et même des invisibles,
qui n’ont besoin pour vivre que de passer par là;
tous inimitables!..

De la guimauve, de la merde aussi,
des entrepôts de colorants et de la mise en connerie.

Ils s’enivrent de batailles de soupe en sachet,
applaudissent en pagaille, ça sent bon le marché;
que mon cheval parle …

 

Et s’il n’y a rien d’autre à faire que plaire,
j’mets l’feu aux artifices, et j’arrange le désespoir
(froid).

 

Examen de passage mais souvent là,
médiateur de brassage mais jamais là;
que ma censure parle …

Ils répondent : »je vous ai répondu »
et amorcent la volte face.

Flegmatique primordial,
hermétique infernal.

Communiquons ou niquons commun
mais faisons face.

Et passent les entrevues,
les « repasses demain s’il te plaît »,
d’un air coincé réalisent
de la déconvenue.

De l’art et la manière de savoir se hisser,
tapis rouge, grand manège, et comment faire exprès;
je t’en reparle …

 

Et s’il n’y a rien d’autre à faire que plaire,
j’mets l’feu aux artifices, et j’arrange le désespoir.
Et même s’il n’y a rien d’autre à faire que plaire,
je m’sers de ma propre matière et j’arrange le désespoir.

 

Here i am,
sans problème.
Sculptant le long sans aucun calcul
et suivant toujours
la même tentacule.

Here i am,
cent problèmes.
A chaque coup pas de formule.
Ma route m’amuse
sans boussole et sans émule.